Un oiseau qui s’envolait…

Il était là sur le mur, dans un cimetière, où les oiseaux habitent parmi les tombes, mais il s’envolait, que je ferai dans quelques heures.

C’est bien de rentrer chez moi et voir mes chers oiseaux, mais en même temps j’aurais voulu y rester encore une semaine, mais il faut se profiter de mes deux semaines restant en France, où j’ai mes amis et il me fera de bien de les voir, surtout mes chères grandes perruches callopsittes Bianca et Jimmy.

L’oiseau signifie mon départ de Stockholm, de l’aéroport Arlanda, ce n’est pas la fin, je retournerai à Stockholm, par contre je n’étais jamais au centre-ville de Stockholm cette fois-ci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :